Vous rencontrez une panne de voiture sur autoroute ou bien sur la voie express ? Votre véhicule s’est arrêté tout d’un coup et vous n’arrivez pas à le démarrer ? Dans une telle situation, garez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence et dirigez-vous vers la borne d’appel pour appeler la société d’autoroute.

En revanche, si vous êtes en panne au plein du centre-ville, vous pouvez contacter un dépanneur pour s’occuper du remorquage de votre voiture. Il faut compter 125 euros, pour le tractage d’un véhicule immobilisé. Si vous disposez d’une barre de remorquage, vous pouvez alors vous en occuper !

Panne sur autoroute: peut-on tracter tout seul le véhicule ?

Si la voiture est tombée en panne sur l’autoroute ou sur une voie express, il n’est pas autorisé de remorquer vous-même votre véhicule, avec des cordes. Pensez plutôt à utiliser une barre de remorquage homologuée car les cordes et les sangles sont interdites.

Mais, il vaut mieux vous servir d’une barre rigide et conforme à la voiture à tracter. Avant tout achat, vérifiez la capacité de charge maximale qui est indiquée généralement sur la barre. Enfin, assurez-vous que le véhicule tracteur est en surpoids par rapport à celui qui est remorqué.

Si vous vous trouvez dans l’incapacité d’intervenir n’hésitez pas à contacter le spécialiste de remorquage voiture 77, le plus proche de vous.

depannage voiture 77

Comment remorquer une voiture en panne ?

Si vous souhaitez vous lancer vous-même dans le remorquage de votre voiture en panne, il faut donc procéder comme suit :

Tout d’abord, accrochez la barre aux deux véhicules en vous servant des anneaux de remorquage qui se trouvent sur les voitures modernes : ils sont cachés parfois sous le parechoc. Certains véhicules sont dotés des anneaux à visser avant tout utilisation.

Si vous disposez d’une voiture d’ancien modèle, vous pouvez attacher la barre aux parechocs ou à l’extrémité d’un longeron de châssis. Toutefois, il vaut mieux faire appel à un dépanneur car il n’est pas possible de placer la barre dans l’axe des deux voitures. Elle doit plutôt relier l’arrière droit et l’avant gauche.

Si le moteur tourne encore, essayez de le démarrer et de le laisser au ralenti. N’oubliez pas de débloquer la direction du véhicule à tracter en tournant la clé de contact. Puis, mettez la boîte de vitesses au point mort et allumez les feux de détresse. S’il est possible, vous pouvez ajouter une plaque « véhicule en remorque » à l’arrière de la voiture à remorquer.

Lors du remorquage d’une automobile en panne, il faut respecter certaines restrictions :

  • Ne dépassez jamais la vitesse de 25 km/h. cela vous permet d’éviter les ralentissements et de garantir que la voiture remorquée ne touche pas le véhicule tracteur.
  • Lors du remorquage voiture 77, Ne prêtez jamais l’autoroute ni la voie rapide. Vous risquez de faire perturber la circulation des autres automobilistes. Veillez à ne pas dépasser la vitesse autorisée.
  • Evitez surtout les mouvements brusques qui peuvent causer des chocs entre les deux voitures. Ne reculez pas donc en marche arrière et ne freinez pas violement !
  • Lorsque vous tournez, enlevez les feux de détresse pour enclencher votre clignotant. Cela vous permettra de signaler aux autres conducteurs, votre déplacement sur la route.

Peut-on procéder si on est seul ?

Quoi qu’il arrive, il faut obligatoirement placer une personne qui possède d’un permis au volant de l’autre voiture. En effet, il doit freiner dans les descentes, il préférable d’avoir quelqu’un dans le cas où la voiture se détache.

Peut-on être verbalisé, lors du remorquage ?

C’est les policiers et les forces d’ordre qui peuvent vous verbaliser ou non. Ils sont habilités à déterminer si votre remorquage présente un risque pour vous et pour les autres usagers de la route. L’intervalle des sanctions encourues est large : par exemple, en cas de défaut de maitrise du véhicule vous risquez de payer une amende de 135 euros sans perdre de points. Par contre en cas d’une gêne ou entrave à la circulation, vous devez acquitter une amende de 4.500 euros avec le retrait de six points. En bref, la sanction dépend de la nature de l’infraction commise !

 

 

×